in

Pénurie d’huile de tournesol : voici pourquoi certains supermarchés sont à sec

Trouver des bouteilles d’huile de tournesol devient de plus en plus complexe.

Les étals des supermarchés se vident pratiquement à vue d’œil et les affiches indiquant la rupture de stock se multiplient incessamment. Le scénario de pénurie se précise progressivement et les industries agroalimentaires commencent à chercher d’autres alternatives. Mais quelles en sont les causes ?

Les principales causes de cette pénurie

Pâtes, chips, biscuits…la liste des produits qui contiennent de l’huile de tournesol est très longue. Elle fait d’ailleurs partie des huiles végétales les plus consommées et les plus appréciées par les ménages français. Malheureusement, elle est actuellement menacée par la rupture de stock. Ce n’est d’ailleurs pas une spéculation : l’huile de tournesol se raréfie sur le marché français. En effet, il est évident que la guerre en Ukraine n’est pas sans conséquence sur la livraison et la disponibilité de certains produits de consommation. L’huile de tournesol n’en fait pas exception.

Épuisement des stocks ou non ?

L’huile de tournesol est en manque dans les rayons des supermarchés. Il faut noter que lUkraine fait partie des premiers exportateurs mondiaux. En effet, il assure 50 % de l’exportation, contre 30 % pour le marché russe. Environ deux tiers de l’importation française provient donc de l’Ukraine. Néanmoins, le pays est victime du gel du trafic maritime. Le conflit russo-ukrainien rend difficiles les transactions commerciales entre les pays. Cette tension provoque, de ce fait, la raréfaction et l’augmentation des prix de certains produits.

Les achats de précaution et le ramadan

Autre facteur expliquant ce problème est le ramadan ayant commencé le 2 avril 2022. La plupart des recettes nécessitent l’utilisation de l’huile de tournesol. Le prix moins élevé de cette huile par rapport à ses concurrents en fait une option convoitée par les cuisiniers et pour les préparations qui en réclament une bonne quantité. On peut notamment citer les frites, les chips et les mayonnaises. Par souci de déficience, les utilisateurs se ruent sur les réserves. Ce qui ne fait qu’augmenter le risque de pénurie.

Les professionnels sont amenés à s’adapter

Pour faire face à cette situation, les professionnels doivent s’adapter en recourant à l’huile de tournesol fabriquée en France. Pourtant, la production locale est insuffisante et ne permet pas de répondre aux besoins des consommateurs. En effet, la production annuelle de la France est seulement de 500 000 tonnes. Pourtant, les Français en consomment environ 800 000 tonnes. Par conséquent, les restaurants et les industries diverses faisant recours à l’huile de tournesol sont obligés de s’adapter.

Modifications des recettes et des ingrédients

Ainsi, pour éviter l’augmentation du prix de leurs produits, les professionnels modifient leurs recettes. Si certains réduisent la quantité utilisée, d’autres la remplacent complètement par d’autres huiles végétales comme celle de colza ou de coprah. Il y a également ceux qui préfèrent l’huile de palme ou le blanc d’œuf. Le problème avec ces modifications réside dans le fait qu’ils n’ont pas le temps de remplacer l’emballage et la liste des composants. Les informations fournies aux consommateurs ne sont donc plus authentiques. Pourtant, ce manque d’attention peut être dangereux pour les personnes sensibles à certains ingrédients et celles qui choisissent minutieusement la provenance des produits qu’elles consomment. Pour remédier à cela, les associations des consommateurs et la direction générale de la consommation sont en cours de négociation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Parisien (@leparisien)

De nombreux autres produits concernés

Outre l’huile de tournesol, de nombreux autres produits seront impactés par ce problème. C’est notamment le cas des huiles alimentaires qui en comportent : des pâtes industrielles ou des sauces, des chips et des biscuits, des margarines, etc. En somme, des milliers de produits seront concernés.

 

Sommaire

Alice

Rédigé par Alice

Je m'appelle Alice. J'ai 27 ans et je suis diplômée en communication et en journalisme. Depuis quelques années, je travaille en tant que chroniqueuse dans différents webzines.

J'aime la mode, la décoration et la musique. J'aime suivre les dernières tendances et partager mes réflexions à ce sujet avec mes lecteurs.