différences entre frelon européen et frelon asiatique
Frelon Européen VS Frelon asiatique - Crédit photo : © canva
in

Tout savoir sur les frelons européens et les frelons asiatiques

Dès que les beaux jours de l’été commencent à revenir, la crainte d’une invasion de frelons se fait également ressentir.

Chaque année, cet insecte sème la terreur dans les régions où il se trouve. Il nourrit ainsi une sale réputation, plus particulièrement auprès des apiculteurs. Toutefois, tous les frelons n’ont pas le même comportement. Il existe des espèces plus agressives comme les frelons asiatiques ou plus sociaux tels que les frelons européens. Il est, dans ce cas, plus judicieux de bien connaître ces deux espèces pour faciliter leur identification. Cela permet d’adopter les précautions nécessaires lorsqu’on est en présence d’un frelon.

Qu’est-ce que le frelon ?

Le frelon est un insecte hyménoptère, appartenant à la famille des Vespidés. Il se démarque grâce à sa tête large, son vertex, son abdomen bien arrondi et son bourdonnement. La couleur et la taille varient en fonction des espèces. Leur reine est d’environ 4 à 5,5 cm de longueur.

Comme les abeilles, les guêpes et les bourdons, les frelons sont des êtres eusociaux, qui vivent en grande colonie. Ils s’organisent en différentes castes et œuvrent uniquement pour servir l’intérêt collectif. Ils se communiquent entre eux à l’aide d’une phéromone, une substance sécrétée par l’organisme de certains animaux pour envoyer un message à leur congénère. En cas de menace, le frelon concerné diffuse donc sa phéromone pour prévenir sa colonie afin de déclencher une attaque massive.

De manière générale, ces guêpes géantes ont comme aliments des liquides sucrés. Les adultes ont l’obligation de ravitailler la colonie avec une bouillie d’insectes régurgitée pour nourrir les larves et les jeunes frelons. À leur tour, ces derniers produisent une substance liquide sucrée qui sert de nourriture pour les adultes.

Que cela soit dans le mauvais ou le bon sens, la présence d’une colonie de frelons joue un grand rôle pour le jardin. Cela permet de freiner l’invasion de mouches, de guêpes, de chenilles, de sauterelles ou de criquets. Le frelon est, en effet, un insecte prédateur et il attaque ces petites bestioles pour nourrir leurs larves.

Autre article à lire :   Comment faire son propre insecticide maison pour éloigner les moustiques ?

Quelles sont les espèces les plus populaires ?

À travers le monde, il existe plus d’une centaine d’espèces de frelon, mais les plus fréquentes sont le frelon asiatique et le frelon européen.

Frelon asiatique
Vespa velutina nigrithorax (Frelon asiatique) – Crédit photo : © canva

Connu sous le nom de Vespa crabro, le frelon européen existe en Europe depuis toujours. Cette espèce se développe dans d’autres continents comme l’Afrique ou l’Amérique, mais n’existe pas en Asie. Dans l’Hexagone, sa présence n’a pas de conséquence majeure pour l’apiculture ou l’agriculture. Le frelon européen reste donc moins agressif par rapport à son cousin le frelon asiatique ou la Vespa velutina. Ce dernier est capable de détruire toute une colonie d’abeilles en un rien de temps comme le précise Futura Science. Il envahit les ruches et dérobe tout le miel. C’est pourquoi les apiculteurs le considèrent comme un insecte nuisible. Les frelons asiatiques sont arrivés par accident en France vers 2003 via des échanges commerciaux avec l’Asie. Ils sont coincés dans des conteneurs de poterie qui proviennent de Chine.

Comment reconnaître le frelon asiatique et le frelon européen ?

En apiculture, savoir différencier le frelon asiatique et le frelon européen est très important. Il aide à distinguer l’espèce menaçante pour la colonie et à prendre les précautions y afférentes.

Le frelon asiatique est facilement identifiable à travers sa tête orange, son thorax brun et son abdomen strié avec de gros anneaux orangés. La taille de la reine mesure 30 mm et celle des ouvriers seulement 23 mm. En vol, cette espèce est très agile et laisse ses longues pattes jaunes traînées derrière lui. Elle est capable d’effectuer un vol stationnaire pendant quelque temps.

En ce qui concerne le frelon européen, son apparence est marquée par sa tête et son thorax roux ainsi que ses pattes brunes et son abdomen jaune rayé noir. Sa taille est trois fois plus grande par rapport à celle d’une guêpe normale. Le corps de la reine peut atteindre plus de 25 mm et ceux des mâles jusqu’à 28 mm.


Outre les caractéristiques physiques, ces deux espèces se comportent différemment dans leurs lieux naturels. Si le frelon européen reste très passif et ne réagit que pour se protéger, le frelon asiatique est, par contre, très agressif. Il attaque les insectes plus petits comme les abeilles ou les moucherons et s’accapare de leur réserve de nourriture.

Autre article à lire :   Comment faire son propre insecticide maison pour éloigner les moustiques ?

Quelle est la différence entre le nid de frelons asiatique et le nid de frelons européen ?

Pour distinguer facilement une colonie de frelons asiatiques ou européens, il suffit de voir leurs nids. Les signes distinctifs sont très perceptibles.

Les frelons asiatiques se nichent dans la plupart des cas dans les endroits plus exposés et plus proches d’un point d’eau comme la façade d’un immeuble, l’avancée d’une toiture, la cime des arbres, etc. Certaines colonies s’installent parfois dans les lieux plus cachés comme les troncs d’arbres, mais cela reste très rare. Leurs nids mesurent en général 15 cm de diamètre et possèdent une ouverture de 4 cm qui se situe sur le côté. La surface extérieure est recouverte de petites écailles concentriques.

nid de frelon asiatique
Crédit photo : © canva

Les frelons européens préfèrent les endroits obscurs et plus protégés pour s’installer. C’est pourquoi on retrouve souvent leurs colonies dans un tronc d’arbre, un grenier, une grange ou un boîtier de violet roulant. Le nid de frelons européen possède une grande ouverture qui mesure 10 cm et se situe dans la partie inférieure. Il est possible, pour cela, d’apercevoir le couvain et les larves. La surface extérieure est enveloppée par une sorte de grande draperie très lisse en début de saison. Celle-ci est recouverte de petits trous irréguliers en fin de saison.

Autre article à lire :   Comment faire son propre insecticide maison pour éloigner les moustiques ?

Le frelon est-il un insecte dangereux ?

Entre les deux espèces, les frelons asiatiques sont les plus agressifs. Ils peuvent provoquer des dégâts importants en apiculture. En effet, cet insecte piqueur est un prédateur effroyable qui adore les abeilles et leurs miels. Il guette ses proies à l’entrée de leurs ruches, puis les attaque avec ses puissantes mandibules. Pour cela, il représente une menace grave pour les apiculteurs. En outre, cette espèce détruit également les récoltes puisqu’elle dévore parfois les fruits. Pour obtenir la sève des plantes, elle n’hésite pas à enlever l’écorce de ces dernières.


Comme tous les insectes piqueurs, les frelons sont dangereux pour l’être humain. Bien qu’elle soit moins virulente par rapport à celle d’une guêpe, leur piqûre reste douloureuse. De plus, elle pourrait envoyer une personne à l’hôpital, surtout pour les victimes ayant des allergies aux piqûres d’insectes. En raison de sa taille, un frelon est capable de délivrer une dose de venin très importante.

Comment exterminer les frelons asiatiques ?

Pour lutter contre l’invasion de frelons asiatiques, deux options sont possibles. Dans un premier temps, il faut installer des pièges dits « sélectifs ». Cette pratique consiste à attirer ces insectes dans des bouteilles comprenant des mélanges qui pourraient les intéresser. Toutefois, cette méthode est souvent critiquée puisqu’elle met en danger les autres petits insectes pollinisateurs utiles pour le jardin. Le meilleur moyen pour combattre les frelons asiatiques est donc de détruire leurs nids. Pour ce faire, l’idéal est de solliciter le service d’un professionnel. Il faut éviter d’intervenir soi-même dans ce cadre puisque ces insectes piqueurs peuvent devenir très agressifs lorsqu’on touche à leurs nids.

Michael

Rédigé par Michael

Bonjour, je m'appelle Michael. Je suis rédacteur en chef de RadioTips.fr et un globe-trotter qui pratique un peu de yoga. Père d'un petit Théo qui a 4 ans. Parisien dans l'âme mais avec un cœur ouvert sur le monde.