in

Les plantes aromatiques à planter en Mai dans une jardinière pour cuisiner avec tout l’été (et plus encore)

Faire pousser des plantes aromatiques est un must pour le jardin et aussi pour la cuisine.

Cela permet d’utiliser à tout moment des fines herbes toujours fraîches et encore gorgées de saveur. Ces espèces végétales sont également de véritables plantes répulsives pour les insectes nuisibles qui envahissent votre potager. Une fois arrivé à la floraison, le parfum de leur fleur attire les insectes pollinisateurs. Si vous souhaitez donc les adopter et les cultiver, voici les 10 plantes aromatiques que vous pouvez planter facilement dans votre jardin et cuisiner.

 

Basilic

Ingrédient courant de la cuisine indienne, italienne et méditerranéenne, le basilic se marie harmonieusement avec les sauces. Il aromatise divinement bien les pizzas, les œufs et les pâtes. Pour la santé, l’utilisation de cette plante est fortement recommandée, puisqu’elle permet d’éliminer les radicaux libres dans l’organisme. On y trouve une grande quantité d’antioxydant comme la lutéine, la zéaxanthine et le bêta-carotène. Il s’agit donc d’une espèce végétale anti-inflammatoire capable de réduire le risque de glycémie et de maladies cardiaques. Si vous voulez planter du basilic, vous devez savoir que cette plante adore les sols riches en nutriments, bien drainés et exposés au soleil.

Romarin

Également connu sous le nom de Salvia rosmarinus, le romarin est facile à cultiver. Il pousse facilement dans des sols secs et toujours exposés au soleil. C’est pourquoi il ne faut pas l’arroser souvent ou le planter dans des endroits humides. En cuisine, cette herbe aromatique occupe une plante importante grâce à ses nombreux nutriments bénéfiques pour la santé. Elle favorise le bon fonctionnement du métabolisme interne des organes. Pour la manger, il existe plusieurs moyens de l’intégrer dans les repas. Vous pouvez ainsi l’ajouter à vos grillades, ragoûts, gratins de légumes, etc.

Autre article à lire :   10 plantes qui poussent facilement sans beaucoup de terre

A lire également : Comment sauver un oisillon tombé du nid ? Nos conseils pour le soigner et le nourrir

Menthe

Bien qu’elle possède plusieurs variétés, la menthe se démarque toujours grâce à son parfum mentholé. À la différence des autres types de fines herbes, elle s’adapte très bien avec les boissons et les plats sucrés. Vous pouvez l’ajouter à votre limonade ou à votre tarte aux fruits. Pour faire pousser la menthe, vous n’avez besoin que d’une terre bien humide et riche en nutriment. Toutefois, cette plante se développe rapidement et peut devenir envahissante. Dans ce cadre, l’idéal est de la faire pousser dans des pots et de tailler ses tiges régulièrement.

Crédit photo : © Canva

Coriandre

Dans la cuisine indienne, asiatique et moyen-orientale, la coriandre est souvent utilisée dans les soupes, les currys et les salsas. Elle est connue, dans ce cadre, grâce à sa saveur citronnée qui est une véritable promesse de fraîcheur dans les plats. Pour l’organisme, elle apporte d’innombrables bienfaits, car elle contient des actifs antimicrobiens. Elle est capable pour cela de soigner les infections et les maladies d’origine alimentaires. Si vous voulez adopter cette fine herbe, vous devez la planter dans un endroit baigné de soleil avec un sol fertile, meublé, bien drainé et sableux.

Thym

Crédit photo : © Canva

Parfois appelé farigoule ou serpolet, le thym pousse comme un petit arbrisseau très touffu. Il est capable de pousser dans les sols pauvres en nutriment et caillouteux. Il reste pour cela une espèce végétale très sensible à l’excès d’humidité. Il faut, dans ce cas, bien contrôler son arrosage. Pour la cuisine, cette fine herbe est capable de rehausser le goût des grillades, des légumes rôtis, les sauces et les infusions. Il est possible de l’utiliser frais ou sec.

Autre article à lire :   10 plantes qui poussent facilement sans beaucoup de terre

A lire également : Top 10 des plantes à offrir pour la fête des Mères

Persil

Selon la forme de ses feuilles, le persil est disponible en trois variétés, dont le persil plat, frisé ou tubéreux. Il s’agit d’une plante herbacée bisannuelle qui adore le soleil et les sols baignés de nutriment. En cuisine, on le consomme comme aromate ou garniture. Cette fine herbe trouve sa place dans les préparations froides ou chaudes. Vous pouvez donc l’intégrer dans les sauces, les gelées et les plats crus ou frits. Le persil est un ingrédient riche en flavonoïdes doté de propriété antioxydante. Pour cela, il joue un rôle important dans la lutte contre le cancer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Faitespousser (@faitespousser)

Ciboulette

La ciboulette appartient à la famille des Liliaceae, au même titre que l’oignon, l’ail et l’ail des ours. Elle est reconnue pour son goût à la fois épicé et frais. Son utilisation permet de parfumer les œufs, les sauces, les crudités, les salades, etc. Pour planter cette fine herbe, vous pouvez l’installer dans un pot ou dans le jardin. Il faut la placer dans des endroits ombragés puisque cette variété n’aime pas beaucoup le soleil.

Sauge

Crédit photo : © Canva

D’origine méditerranéenne, la sauge est un petit arbrisseau avec des feuilles semi-persistantes. Elle se développe rapidement dans les terres sèches, ensoleillées et bien drainées. Pendant les saisons froides, il est conseillé de protéger les pieds de cette plante avec un paillis. Pour la cuisine, la sauge est souvent utilisée fraîche. Ses feuilles apportent un parfum très typé aux sauces chaudes, aux vinaigrettes ou aux infusions. Elle est aussi appréciée pour ses vertus qui permettent de favoriser la santé bucco-dentaire, de neutraliser les radicaux libres ou d’apaiser les symptômes de la ménopause.

Autre article à lire :   10 plantes qui poussent facilement sans beaucoup de terre

Aneth

L’aneth est une herbacée qui apporte une saveur très particulière au plat. Son parfum se balance en toute subtilité entre l’épicé, l’anisé et le citronné. Son usage convient ainsi à presque toutes les préparations de repas de printemps et d’été. Vous pouvez en effet l’ajouter à vos sauces, marinades ou plats à base de poissons, de porc, d’œuf, de viande, de pomme de terre, de légume, etc. Pour cultiver cette fine herbe, il faut utiliser un sol légèrement compact et enrichi avec du compost. Vous pouvez mélanger votre terre avec du terreau ou du sable pour obtenir la bonne consistance. Vous pouvez l’arroser régulièrement pour éviter que le sol se durcisse.

A lire également : En mai, les pucerons débarquent au jardin : 5 astuces naturelles pour s’en débarrasser

Estragon

L’usage de l’estragon en cuisine permet d’apporter un goût et parfum anisés dans les plats. Ses feuilles fraîches sont préparées comme aromate ou condiment aux recettes à base de viande, de pâte ou de pomme de terre. Vous pouvez également les ajouter dans les sauces, les œufs ou les salades. Pour pousser, cette plante herbacée n’a besoin que d’un sol bien drainé et ensoleillé. Il suffit de l’arroser en journée puisqu’elle ne supporte pas l’excès d’humidité.

Alice

Rédigé par Alice

Je m'appelle Alice. J'ai 27 ans et je suis diplômée en communication et en journalisme. Depuis quelques années, je travaille en tant que chroniqueuse dans différents webzines.

J'aime la mode, la décoration et la musique. J'aime suivre les dernières tendances et partager mes réflexions à ce sujet avec mes lecteurs.